Alors, ça fait deux mois que je ne suis pas venue sur ce blog et je me rends compte que la dernière fois, j’ai fini le chapitre en donnant rendez-vous la semaine suivante… Résultat, la semaine suivante, je n’ai rien fait et j’imagine que les gens qui tombent sur ce site et qui ne me connaissent ni d’Adam ni d’Eve doivent penser que je suis soit morte, soit gravement malade :D Quelle ambiance ! Mais rassurez-vous, il n’en est rien ! Et si je suis en ce moment en train de galèrer sur un clavier QWERTY (qui fait que les Q et les A sont inverses, qu’il n’y a pas d’accent et que les ponctuations sont éparpillées n’importe comment) c’est que j’ai de nouvelles aventures à raconter. Car depuis dix jours je suis aux…

minneapolis-260b5c81

ETATS-UNIS
DANS LE MINNESOTA
PRES DE MINNEAPOLIS
DANS UN CHARMANT VILLAGE QUI S’APPELLE “GOLDEN VALLEY”
(Non, ne cherchez pas d’infos dessus, vous n’en trouverez pas)

Et je vous préviens, ici commence la saison 2 de ce blog. La saison 1 n’aura pas de fin digne de ce nom, mise appart le fait que Robert ait agi comme un gros con (ça s’est réglé depuis), il ne s’est rien passé de suffisamment marquant pour en faire une page entière.

Pour les plus perdus d’entre vous, voici un bref récapitulatif du pourquoi du comment je suis arrivée ici : environ un mois avant de partir en Chine je me cherchais un petit truc à faire pendant les vacances. Les autres vacances, en été. Pas comme les premières vacances en Chine qui font office de vacances d’hiver prolongées. Du coup je parcours le site de la WEP qui m’avait déjà envoyée faire du volontariat l’an dernier en Zambie. Et parmi les nombreuses activités je décide de partir en programme de Language buddy (copain de langue) aux Etats-Unis. Pendant un temps j’ai pensé au volontariat aux iles Fidji mais j’aime pas trop les longs trajets d’avion… Du coup au bout de quelques semaines, je suis contactée par une organisatrice pour passer un entretien par Skype afin d’évaluer mon niveau d’anglais. Sauf que Skype ne marche pas, que du coup elle contacte mon père qui me donne son numéro pour que je l’appelle et finalement tout se fait par téléphone. Comme j’étais à Pékin la conversation était très amicale, je lui parlais de la Chine, de pourquoi j’étais là-bas… (comme l’année dernière. Leur entretien ne tourne pas forcement autour de la motivation mais de voir si tu as de la repartie dans une langue qui n’est pas la tienne, voir si tu ne seras pas complètement largué. Du coup il y a vraiment une bonne ambiance 😊). Et le lendemain j’ai la confirmation que mon dossier est envoyé au partenaire local et que la recherché de famille a commencé. Quelques jours après l’inscription j’avais envoyé un dossier avec des photos de moi et en donnant mes qualités principales. J’ai donc demande à mes amies ce qu’elles pensaient (parce que c’est une personne étrangère qui va me recevoir et je voulais savoir comment j’étais perçue par des “étrangers” pour pouvoir donner un portrait réaliste. Imaginons que je dise que je suis très exubérante, si la personne reçoit en fait une fille super réservée, c’est de la pub mensongère) et je les remercie encore pour leurs réponses très touchantes et drôles ^^ Et j’attends avec impatience le jour où je recevrai les informations sur ma famille d’accueil. Jusqu’à une belle soirée où en vérifiant mes mails je vois le document espéré, avec dedans l’adresse et le nom de la famille qui m’adoptera et qui est assez folle pour me vouloir en prof de français pendant 4 semaines. Parce que le but de ce séjour c’est d’apprendre sa langue maternelle aux gens qui t’hébergent. En échange de quoi tu es nourri, logé et tu participes à la vie de famille. Du coup me voilà envoyée dans le Minnesota (et je rigole pas, avant de partir je blaguai avec mes amis de Chine comme quoi je me retrouverai au fin fond du Minnesota, à la campagne…) Et je suis ravie ! Ravie de ne pas me retrouver sur les côtes est et ouest, et ravie d’être dans une région très rurale pour changer.

Du coup ellipse jusqu’au jour d’arrivée.

Arrivée à Minneapolis le 16 juillet à 13H00. Là les agents me posent les questions habituelles et je passe la douane. Et je tombe sur Peggy, qui m’accueille avec beaucoup de chaleur et de bienveillance et m’explique que je pourrai disposer de sa maison comme je voudrai pendant son absence (elle travaille à son bureau le matin et rentre vers 15 heures pour finir chez elle, après quoi je lui fais trois heures de cours par semaine) et me raconte un peu l’histoire de la ville. Et fait surprenant, Minneapolis, qui veut dire “ville des rivières/lacs”, n’est pas la capitale du Minnesota comme je le pensais. En fait il s’agit de St Paul, qui est de l’autre côté du fleuve. Les deux sont appellées villes jumelles puisqu’elles sont juste séparées par un pont. Puis nous partons pour sa maison et là je fais la connaissance d’Addy, sa chienne Rhodesian Ridgeback. C’est une chienne qui a été retrouvée dans la rue puis amenée dans un refuge où elle a pu rejoindre une famille 😊 Et vu comme elle est sans arrêt en train de réclamer de l’affection, ses anciens maîtres ont du bien la négligée. C’est un sacré phénomène du coup elle aura un chapitre appart. Du coup je vous laisse et vous donne rendez-vous pour une prochaine histoire où je rentrerai plus en détails dans ce nouveau mode de vie.